Marat assassiné - Jacques-Louis David

La mort de Marat - Jacques-Louis David - 1793 - Musée de Louvre

 


Maximilien de Robespierre (1758 - 1794)

Robespierre

Homme politique français , il est l'une des principales figures de la Révolution française et demeure aussi l'un des personnages les plus controversés de cette période.

Élu député du Tiers état aux États généraux de 1789, il devient l'une des principales figures de l'Assemblée constituante, défendant l'abolition de la peine de mort et de l'esclavage, le droit de vote des gens de couleur, des juifs ou des comédiens, ainsi que le suffrage universel et l'égalité des droits.

En 1793, il participe à l'instauration d'un gouvernement révolutionnaire et de la Terreur, dans un contexte de guerre extérieure contre les monarchies coalisées et de guerre civile. De plus en plus isolé au sein de la convention, il est arrêté par ses opposants.

Il est guillotiné le 28 juillet 1794.


Jacques-Louis David (1748 - 1825)

Jacques Louis David - Autoportrait

Peintre français considéré comme le chef de file du mouvement néo-classique.

Il opère une rupture avec le style galant et libertin de la peinture rococo du XVIIIème siècle représentée à l'époque par François Boucher et Carl Van Loo, et revendique l’héritage du classicisme de Nicolas Poussin et des idéaux esthétiques grecs et romains, en cherchant, selon sa propre formule, à "régénérer les arts en développant une peinture que les classiques grecs et romains auraient sans hésiter pu prendre pour la leur".

Engagé politiquement, il est élu député à la convention.Mais à la chute de Robespierre dont il était proche, il est emprisonné.

Ses activités politiques prennent fin sous le Directoire, et se prend d'admiration pour Napoléon Bonaparte. Il se met à son service quand celui-ci accède au pouvoir impérial, et il réalise pour lui sa plus grande composition "Le Sacre de Napoléon".

Sous la Restauration, son passé de révolutionnaire et d'artiste impérial lui vaut d'être exilé. Il se réfugie à Bruxelles jusqu'à sa mort en 1825.


Denys d'Halicarnasse (60 av. JC - 8)

Denys d'HalicarnasseNé à Halicarnasse, il est un rhéteur et historien grec.

Il est célèbre pour son grand ouvrage historiographique, intitulé "Histoire ancienne de Rome" (ou "Antiquités romaines").

Il était à l'origine constitué de vingt livres et faisait le récit chronologique des débuts de la puissance romaine depuis les origines légendaires (l'Italie pré-romaine, objet du livre I) jusqu'au déclenchement de la première guerre punique (264 av. J.-C.).


Plutarque (46 - 125)

Plutarque

Né à Chéronée en Béotie, il est un philosophe, biographe, moraliste et penseur majeur de la Rome antique.

Grec d'origine, il est considéré comme un médio-platoniste, il s'opposa dans certaines de ses "Œuvres morales" aux courants stoïcien et épicurien.


Tite-Live (59 av. JV - 17)

Tite-Live

Tite-Live (en latin : Titus Livius), dit « Le Padouan », est un historien de la Rome antique, auteur de la monumentale œuvre de l'Histoire romaine.


Romulus (771 av. JC - 716 av. JC)

Romulus par DavidRoi de Rome de 753 av. JC à 716 av. JC.

Recueilli par une louve avec son frère jumeau Remus, il tue ce dernier lors de la fondation de Rome en 753 av. JC.

Après la guerre contre les sabins, il règne conjointement avec Tatius, le roi des sabins.

Successeur : Numa Pompilius


Louis XVI (1754 - 1793)

Louis XVI en 1775  - Joseph Siffred DuplessisRoi de France de 1774 à 1792.

Héritant d'un royaume au bord de la banqueroute, il lance plusieurs réformes financières,  comme le projet d'un impôt direct égalitaire, mais qui échouent toutes face au blocage des parlements, du clergé, de la noblesse et de la cour.

Il fait évoluer le droit des personnes (abolition de la torture, du servage, etc.) et remporte une grande victoire militaire face à l'Angleterre, à travers son soutien actif aux indépendantistes américains. Mais l'intervention française en Amérique achève de ruiner le royaume.

Après l'abolition de la monarchie par la révolution française, il est emprisonné et condamné à mort pour "intelligence avec l'ennemi". Il est guillotiné le 21 janvier 1793 à Paris. Il est le dernier roi de l'ancien régime.

Prédécesseur : Louis XV

Successeur : Convention nationale


Édouard le Confesseur (1004 - 1066)

Portrait d'Edouard-le-confesseurRoi d'Angleterre de 1042 à 1066.

Sa succession contestée est à l'origine de la conquête normande de l'Angleterre par Guillaume le Conquérant quelques mois après sa mort.

Sa grande piété  lui vaut son surnom et le fait d'être ensuite canonisé en 1161. Une autre raison de sa canonisation est le fait que, trente-six ans après sa mort, on aurait ouvert son tombeau sans constater la moindre trace de décomposition du corps.

Prédécesseur : Knut le Hardi

Successeur : Harold II

 


Harold Godwinson (1022 - 1066)

Portrait de Harold GodwinsonHarold Godwinson ou Harold II est le dernier roi anglo-saxon d'Angleterre du 6 janvier au 14 octobre 1066, date de sa mort à la bataille d'Hastings.

Prédécesseur : Édouard le Confesseur

Successeur : Guillaume le Conquérant


Guillaume le Conquérant (1027 - 1087)

Portrait de Guillaume-le-conquérantRoi d'Angleterre Sous le nom de Guillaume Ier et duc de Normandie sous le nom de Guillaume II.

À la suite de la mort du roi Édouard le Confesseur, il profite d'une crise de succession pour s’emparer de la couronne d’Angleterre après sa victoire à la bataille d'Hastings, en 1066.

Prédécesseur : Harold II (son cousin)

Successeur : Guillaume II (son fils)


Louis-Philippe (1773 - 1850)

Louis-Philippe en 1841Roi des français de 1830 à 1848. Dynastie des Bourbon.

A la tête de la monarchie de juillet, il met en place un régime parlementaire.

Prédécesseur : Charles X

Successeur : Jacques Charles Dupont de l'Eure , président du gouvernement provisoire, IIème République)



Maximilien Ier (1459 - 1519)

Empereur des Romains de 1508 à 1519. Dynastie Habsourg.

Son règne est marqué par le rétablissement militaire et politique de la situation des Habsbourg et une modernisation de l’administration du Saint-Empire romain.

Prédécesseur : Frédéric III

Successeur : Charles Quint


Henri VIII (1491 - 1547)

Roi d'Angleterre de 1509 à 1547. Dynastie des Tudor.

Connu pour avoir fait exécuté deux de ses six épouses, c'est l'annulation de son premier mariage avec Catherine d'Aragon qui  l'éloigne définitivement de Rome et du pape, et qui le décide à fonder l’église réformée d'Angleterre.

En compétition constante avec François Ier, il participe aux guerres d'Italie en s'alliant avec Charles Quint.

Prédécesseur : Henri VII

Successeur : Édouard VI


Alexandre VI (1431 - 1503)

Pape Alexander VI - Rodrigo Borgia par Cristofano dell'AltissimoNé en Espagne, Rodrigo Borgia, connu pour ses mœurs dissolues est élu pape en 1492.

Son pontificat est marqué par la bulle papale qui partageait le nouveau monde entre l'Espagne et le Portugal.


Charles Quint (1500 - 1558)

Empereur su Saint-Empire romain germanique de 1519 à 1558. Dynastie des Habsbourg.

Héritier de plusieurs dynasties, il cumule les pouvoirs de roi d'Espagne, de Sicile, de Naples, de Jérusalem et de duc de Bourgogne.

Son règne est marqué par la conquête du nouveau monde et de la colonisation espagnole en Amérique.

Prédécesseur : Charles VIII

Successeur : François Ier


Louis XII (1462 - 1515)

louis XII par Jehan PerréalRoi de France de 1498 à 1515. Dynastie des Valois.

Souverain plutôt modéré, il est surnommé "le père du peuple". Comme son prédécesseur, il convoite les territoires transalpins et poursuit les guerres d'Italie.

Prédécesseur : Charles VIII

Successeur : François Ier


Charles VIII (1470-1498)

Portrait de Charles VIII - Musee de CondeRoi de France de 1483 à 1498. Dynastie des Valois.

Il épouse Anne de Bretagne, préparant ainsi l'union du duché de Bretagne au royaume de France. Son expédition en Italie pour la conquête du royaume de Naples marque le début des guerres d'Italie.

Prédécesseur : Louis XI

Successeur : Louis XII


Guerres médiques (490av.JC - 479 av. JC)

Conflit qui opposa les grecs et les perses au Vème siècle av. JC.

La guerre est déclenchée par la révolte des cités grecques d'Asie contre la domination perse.

Les principaux épisodes des guerres médiques sont les deux expéditions perses destinées à assouvir l’appétit expansionniste des rois Darius Ier et Xerxès Ier, son fils.

Le terme "médique" vient d'une confusion entre les perses et les mèdes, alors que ces derniers avaient été conquis par Cyrus II au VIème av. JC.


Apelle (370 av. JC - 306 av. JC)

Apelle est un peintre grec ayant vécu au IVe siècle av. JC.

Selon Pline l’ancien, il est le maître absolu de la peinture antique.

Nous ne connaissons ses œuvres que grâce aux témoignages des chroniqueurs, car aucune n’est parvenue jusqu’à nous.


Ptolémée Ier  (368/366 av. J.-C -  283 av. JC)

ptolémée IerRoi d'Égypte de 305 av. JC à 283 av. JC.

Ami d'enfance d'Alexandre le Grand, il est général dans l'armée macédonienne partie à la conquête de la Perse.

A la mort d'Alexandre il prend part à la guerre des diadoques qui l'oppose aux autres prétendants de l'empire.

Il fonde la dynastie des Lagides (ou Ptolémaïque) qui règnera sur l'Égypte jusqu'en 30 av. JC. Il est le bâtisseur du phare d'Alexandrie et de la mythique bibliothèque d'Alexandrie.

Prédécesseur : Alexandre III dit "le Grand"

Successeur : Ptolémée II

 

Enregistrer

Enregistrer


Aristote (384 av. JC - 322 av. JC)

buste d'AristotePhilosophe grec, disciple de Platon et précepteur d'Alexandre le Grand.

Fondateur d'une école philosophique renommée : le lycée. On lui doit ce que l'on sait de la notion de citoyenneté et notre connaissance des institutions de son temps.

Ses travaux ont couvert un large spectre des domaines de connaissance de l'antiquité : de la biologie à la poésie, de la physique à l'économie en passant par la métaphysique.

Il est sans doute l'un des plus grands penseurs que le monde ait connu.

 


Darius III (380 av. JC - 330 av. JC)

Détail de Darius IIIRoi de l'Empire Perse de 336 av. JC à 330 av. JC.

Dernier roi de la dynastie des achéménides, il est vaincu par l'armée macédonienne menée par Alexandre le Grand en 331 av. JC à Gaugamèles.

Après avoir pris la fuite, il est trahi et assassiné par ses hommes. Alexandre l'enterre avec les honneurs à Persépolis.

Peu de sources nous informent sur son règne à part les chroniques grecques relatant la conquête de la Perse par Alexandre le Grand.

Prédécesseur : Artaxerxès IV

Successeur : Alexandre III dit "le Grand"

 


Philippe II de MacedoineRoi de Macédoine de à

Instigateur de profondes réformes politiques et militaires dans son pays, il donne à la macédoine un rôle central dans le monde grec. C'est lui qui prépare le terrain pour la conquête de la Perse que son fils, Alexandre le Grand réalisera.

Prédécesseur : Perdiccas III

Successeur : Alexandre III dit "le Grand"

Enregistrer

Enregistrer



Pablo Picasso (1881 - 1973)

Né en 1881 à Malaga en Espagne, Picasso est un artiste majeur du XXe siècle.

A partir de 1904 il choisit de vivre en France, d’abord à Paris puis dans le sud de la France.

Fondateur du cubisme avec Georges Braque, il préféra toujours l’étiquette de peintre surréaliste.

Son œuvre gigantesque (plus de 50 000 tableaux, dessins, sculptures, gravures, etc.) se déploya dans de multiples directions, sur de nombreux supports en expérimentant souvent de nouvelles techniques.

Contredisant le dicton qui stipule que « ce qui est rare est cher », les collectionneurs s’arrachent le travail de Picasso à prix d’or depuis des décennies.

Picasso s’éteint à Mougins en 1973 à l’âge de 91 ans.

 

Enregistrer


Léon Blum 1872 - 1950

Chef du gouvernement français de 1936 à 1937 puis brièvement en 1938.

Déporté à Buchenwald pendant la guerre, il est nommé chef du gouvernement provisoire de 1946 à 1947.

A l'origine de grandes réformes sociales (congés payés, femmes au gouvernement), il reste l'une des grandes figures du socialisme français.

 


Phalange espagnole

Formation politique espagnole fasciste fondée en 1933 par José Antonio de Rivera, le fils du dictateur Miguel Primo de Rivera.

Elle joue un rôle considérable pendant la guerre civile espagnole face à l'armée républicaine. Elle fusionne en 1937 avec les Carlistes, autre mouvement nationaliste, et participe à la dictature franquiste.